Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S'il y a bien un principe qui me tient à coeur, c'est que l'on adopte pas un animal sur un coup de tête. Ce n'est pas un meuble. Cela paraît évident sur le papier, mais au vu du nombre d'abondons recensé chaque année, cet élément de bon sens n'est pas partagé par tous.

Il faut se poser quelques questions de base. Vais-je avoir le temps de m'en occuper ? Vais-je pouvoir subvenir à ses besoins ? Le nourrir correctement ? Nettoyer sa litière ? Le soigner si besoin ? Vais-je avoir les capacités et la patience de l'éduquer, de le sociabiliser ?

Bien sûr, pas besoin d'être riche pour avoir le droit d'adopter un animal. L'attention que vous lui porterez, l'affection dont vous ferez preuve, seront essentiels à son bien-être. Mais il faut être prêt à assumer les éventuels frais vétérinaires qui peuvent s'avérer nécessaires, voire vitaux. Côté félins domestiques, boules de poils ou problèmes rénaux ne sont pas rares. Sans parler des malheureuses chutes de fenêtre ou collisions avec des véhicules.

Il faut également sérieusement envisager la stérilisation de votre animal si vous n'êtes pas prêt à prendre le temps de placer les futurs chatons dans de bonnes conditions. Quelle lâcheté de jeter ces malheureux contre les murs alors qu'ils n'ont rien demandé. Et raz-le-bol de ces messages sur les réseaux sociaux menaçant de tuer les chatons si on ne leur trouve pas rapidement un foyer... histoire de bien faire culpabiliser la communauté.

C'est seulement après s'être posé ces questions que l'on peut se lancer dans cette formidable aventure de cohabitation (car un animal de vous appartient pas, il vit à vos côtés, nuance !). Cela sous-tend également, à mon sens, que l'on offre pas un animal à la légère, encore moins à un enfant... qui n'est pas le vôtre ! Car c'est "papa" et "maman" qui devront assumer.

Chaussette et Moustique sont arrivés dans des conditions très différentes (Un prochain article bientôt consacré à ce sujet !), mais nous avons toujours pris soin d'eux et ils nous le rendent au centuple, chaque jour. Présence, chaleur, douceur, tendresse, joie, rire... font vite oublier les occasionnels pipis, accros sur les rideaux, tissus griffés ou même les kilos de poils éparpillés un peu partout dans la maison et sur vos vêtements.

Aujourd'hui, bébé est en route. Nous sommes ravis de savoir qu'il pourra évoluer au contact de nos adorables félins. Nous aurons à coeur de lui apprendre à respecter et à aimer nos petits congénères quadrupèdes. "Les poils de chat, ça ne mange pas bébé !" - "La queue d'un chat, ce n'est pas un hochet, bébé !".

Que de beaux moments à venir. Nous avons hâte ! A suivre...

(Lire l'article "Un chat, ça ne sert à rien" - Rubrique "Le Chat")

Un animal, ça ne s'adopte pas à la légère !
Tag(s) : #Le Chat